Philosophie

LE MOT DE LA CRÉATRICE


« Ingénieure et cadre dans le secteur de la maroquinerie depuis 2014, j’étais arrivée à un constat évident, celui d’être en rupture avec mes convictions en travaillant pour un secteur d’activité qui n’était pas assez durable à mes yeux. Je me suis rendue compte que j’avais besoin, pour redonner du sens à mon travail, de m’ancrer localement sur un territoire, de créer du lien avec ses habitants, de produire de mes mains et d’exprimer mon potentiel de créativité. Entrepreneuse dans l’âme, c’est finalement la boulangerie qui s’est imposée à moi. Notre pays possède une culture et un savoir-faire uniques au monde dans ce domaine et je souhaitais acquérir cette expertise, la mettre en œuvre dans mon travail et la partager au plus grand nombre à travers mes produits. Avec seulement deux ingrédients, de la farine et de l’eau, je fabrique mon propre levain, je suis résiliente, je suis dans une économie minimale qui fait sens, pas dans la surconsommation ni la surproduction. Fille et petite-fille d’agriculteurs en Lorraine, travailler la farine me permettait aussi de renouer un peu avec la terre, avec mes racines, tout en inscrivant mon projet dans l’alimentation de demain.

A la recherche de la meilleure formation possible pour ma reconversion, j’ai choisi l’Ecole Internationale de Boulangerie, une école unique spécialisée dans la panification au levain naturel, perdue entre le Mont Ventoux et Sisteron, de laquelle je suis sortie diplômée Artisane Boulangère en décembre 2020 ! Gourmande et sportive de nature, j’ai eu à cœur d’associer les deux à travers une gamme de produits boulangers savoureux, pratiques et nutritifs qui, je l’espère, vous séduiront.»

Elaine Boury

LE FONCTIONNEMENT DU FOURNIL


Il était pour moi primordial de trouver un équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, de préserver mes nuits, de préserver ma santé et celle de mes collaborateurs. C’est donc une organisation bien différente du modèle conventionnel de la boulangerie que j’ai décidé de mettre en place. Cela est rendu possible par le procédé de panification en longue fermentation, dit procédé en « J+1 » : mes pains sont pétris le matin vers 8h, façonnés vers midi puis mis en chambre froide jusqu’au lendemain matin pour être cuits vers 6h30. Le lundi est donc une journée exclusivement dédiée à la production de pâtes qui seront cuites le lendemain. En conséquence je n’ai pas de pain à vendre le lundi. Le pain au levain se démarquant du pain à la levure par son excellente conservation, j’ai fait également le choix de fermer le fournil les samedis et dimanches. Mais vous pourrez me retrouver certains samedis matins sur le marché de Belley ou de Petit Brens.


L’offre de service faisant partie de l’ADN de ma boulangerie, je propose un service de livraison aux entreprises le matin. Restauration, cantines, paniers d’entreprises, magasins bio, épiceries, magasins de producteurs… peuvent donc bénéficier de pain frais du mardi au vendredi dès 9h. Cette organisation ne me permet pas de recevoir des clients dans de bonnes conditions les matins, c’est pourquoi j’ouvre le fournil uniquement les après-midis. Comme ces horaires peuvent être contraignants pour certains d’entre vous, j’ai également mis en place une colonne de casiers à pain, hébergée par le magasin La Vie Claire au centre de Belley, qui vous permettra de venir chercher votre pain à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit ! Pour garantir à chaque client d’avoir son pain aux horaires d’ouverture, pour optimiser les quantités et éviter les invendus, j’ai mis en place un système de réservation en ligne et d’abonnement simple et efficace ! Pour le découvrir, cliquez ICI


ÉCO-RESPONSABILITÉ

QUALITÉ